Les membranes synthétiques

Les membranes synthétiques

Elles se présentent en rouleau de 1 m de large et en fine épaisseur (0,5 à 2mm). A coller ou autoadhésives, les membranes se posent au sol et au mur (« Membrane PPE » de Desvres) ou uniquement sur des soles intérieurs et extérieurs (« 590 Membrane SK 2000S » de ParexLanko, « Interply Hydro » de Siplast, « Membrane Isotanche CLassic Pro » de Lazer).

La mise en oeuvre

En règle générale, un primaire est d’abord appliqué sur le support. Après traitement des points singuliers, les lés de la membrane sont dixés avec un mortier colle ou si elles sont autoadhésives, marouflées dessus. Les lés se chevauchent de 5 cm environ. Le carrelage est fixé directement sur la membrane sans attendre ou 2 à 3 heures plus tard. Dans le cas de systèmes avec une bonde soudée à la feuille de PVC (« Isotanche » de Lazer), une chape de 3 à 4 cm crée la pente pour un écoulement correct.

De 20 à 29 € / m²

1. Cette membrane d’étachéité à l’eau sous carrelage pour murs et sols intérieurs est composée d’un film synthétiques recouvert sur ses 2 faces d’un voile de non-tissé imputrescible et extensible. 500 € TTC le rouleau de 1 x 30 m. « Membrane PPE ». Desvres.

2, 3 et 4. Une membrane en kit qui présente une bonde haut débit intégrée (soudée à la membrane) pour recevoir de douche à l’italienne. La mise en place de la bonde et de l’évacuation s’effectue dans la réservation avec pente. La membrane se pose ensuite avec un relevé périphérique collé. Puis on réalise une chape au mortier avec une pente vers le siphon. 129 € en 120 x 120 cm. « Isotanche Pro ». Lazer chez Lapeyre.

Post a Reply