Les plaques en mortier de ciment

Les plaques en mortier de ciment

Armées sur leurs deux faces d’un treillis en fibre de verre, ces plaques se distinguent par leur exceptionnelle résistance à l’eau. Elles sont disponibles en 12mm d’épaisseur et 90/100/120 x 120/250/300 cm selon les fabricants. Elles sont particulièrement indiquées pour la réalisation de cloison ou de contre-cloisons dans les locaux très humides (« Placocem » de Placo, « Pregyceram » de Lafarge Plâtres, « Aquapanel » de Knauf, « Hydropanel » d’Eternit, « Powerpanel H2O » de Fermacell).

La mise en oeuvre

Elle est similaire à celle des plaques de plâtre en ce qui concerne l’étanchéité en pied de cloison sur sol fini ou brut. Les plaques se fixent par vissage sur une ossature métallique et s’assemblent à bords jointifs préalablement enduits avec un mastic colle polyuréthane. Après traitement des points singuliers, un primaire est étalé au rouleau. L’application d’un SPEC s’impose sur les parois soumises à un ruissellement de l’eau intense (plus de 6 heures par jour) avant la pose du carrelage.

13 € / m²

1. Les plaques de ciment armé proposent un système complet de pose : un joint colle PU en cartouche de 310 ml ; un primaire pour régulariser l’absorption des plaques ; une résine étanche et une bande non tissée en polyester pour réaliser les points singuliers; un treillis et un enduit à utiliser lorsqu’une finition peinture est recherchée en dehors des zones soumisese au ruissellement. Knauf.

2. Les plaques de ciment se dixent par vissage sur une ossature métallique et s’assemblent à bords jointifs préalablement enduits avec un mastic colle polyuréthane. « Aquapanel Indoor ». Knauf

Post a Reply